L’industrie solaire : Un avenir radieux pour la transition énergétique

L’industrie solaire connaît une croissance fulgurante. D’ici 2050, l’énergie solaire devrait devenir la principale source d’électricité dans le monde. Cette avancée est due à une production en hausse et à des progrès techniques significatifs. Ces facteurs augurent bien pour la réussite de la transition énergétique.

Le soleil : Source inépuisable d’énergie

Le rayonnement solaire est la source ultime de toute énergie renouvelable sur Terre. Chaque année, le soleil dispense l’équivalent d’un baril de pétrole (159 litres) par mètre carré dans les régions ensoleillées comme le Valais. Nos capacités à transformer ce rayonnement en électricité ne cessent de croître. Ceci est dû aux améliorations techniques des capteurs photovoltaïques et à l’augmentation de la demande pour ces modules.

Croissance exponentielle de la production solaire

En 2023, près de 375 GW de panneaux solaires ont été installés, soit quatre fois plus qu’en 2019 et vingt fois plus qu’en 2010. Christophe Ballif, responsable du Laboratoire de photovoltaïque de l’EPFL à Neuchâtel, estime qu’il faudrait installer environ 1500 GW de panneaux solaires par an pour remplacer les énergies fossiles d’ici 2050, soit quatre fois plus que le rythme actuel. Cette montée en puissance est déjà amorcée grâce aux investissements massifs de la Chine dans la production de modules solaires.

Le mix énergétique : Solaire et éolien

La part du solaire dans l’énergie globale va fortement augmenter, en combinaison avec d’autres sources renouvelables comme l’hydraulique et l’éolien. En Suisse, l’objectif est de produire 45 TWh d’énergie solaire et renouvelable d’ici 2050, soit plus de la moitié des besoins actuels en électricité. Pour atteindre ces objectifs, il est crucial de développer des solutions de stockage d’énergie, comme les batteries et les barrages.

La Chine : Leader du marché solaire

La Chine domine le marché des batteries et des modules solaires, entraînant une baisse des prix favorable aux consommateurs et à la transition énergétique. Cependant, cette dépendance pose des risques de résilience. Il est donc important de maintenir et de renforcer les capacités de production en Europe.

Innovations technologiques à Neuchâtel

À Neuchâtel, des avancées significatives ont été réalisées par le PV-Lab de l’EPFL et le Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM). Des cellules solaires tandem, combinant des couches de pérovskite et de silicium, ont permis d’atteindre un rendement supérieur à 30%. Ces innovations ont favorisé l’émergence de start-ups spécialisées dans l’intégration architecturale des panneaux solaires et dans des solutions pour l’agriculture.

L’avenir du photovoltaïque

Les chiffres de l’Office fédéral de l’énergie montrent que le photovoltaïque jouera un rôle crucial dans le mix énergétique suisse de 2050. En 2023, la Suisse a installé 1,5 GW de nouvelles capacités solaires, produisant 1,5 TWh d’électricité par an. Le potentiel du solaire est immense, notamment en intégrant des panneaux sur les bâtiments et en exploitant le photovoltaïque en montagne.

Une géopolitique en mutation

La baisse des coûts des composants photovoltaïques, principalement grâce à la Chine, pourrait redessiner la géopolitique mondiale. Produire de l’électricité solaire à des prix très bas pourrait rendre la transition énergétique rentable pour de nombreux pays, impactant les exportateurs de pétrole comme la Russie et l’Arabie saoudite. Cela pourrait aussi transformer la production d’hydrogène vert en une alternative viable à l’hydrogène gris.

L’industrie solaire est en pleine expansion et joue un rôle clé dans la transition énergétique. Avec des investissements massifs et des innovations continues, l’énergie solaire est en passe de devenir la principale source d’électricité mondiale. Pour en savoir plus sur ce sujet fascinant, consultez le rapport complet sur le site de The Economist.